12 septembre 2011

Campagne Fleurs-Le mois de la solidarité internationale, des marchés bruxellois animés en faveur des fleurs et des droits humains

Bruxelles, le 12 septembre 2011. A l’occasion du mois de la
solidarité internationale, organisée par la Ville de Bruxelles, du 30
septembre au 15 novembre, les ONG Netwerk Bewust Verbruiken ( NBV) et
FIAN Belgium animerons les marchés de la ville.

Dans le cadre de la campagne européenne, des fleurs et des droits
humains, NBV et FIAN sensibilisent les consommateurs, les fleuristes
et les décideurs politiques aux conditions de productions des fleurs
coupées que nous trouvons à tous moments de l’année dans les boutiques
des fleuristes, sur les marchés et grandes surfaces.

Grâce à un jeu ludique mêlant quizz et chamboule-tout, les passants
vont comprendre tout l’enjeu de cette thématique peu connue en
Belgique. En jouant correctement, ils pourront gagner une rose
équitable ou un sachet de graine de Souci, fleurs locales qui poussent
aisément en Belgique.

Les stands se tiendront :

  • Le 19/10 au Marché bio de St. Catherine (matinée)
  • Le 21/10 au Marché artisanal de Evere (après-midi)
  • Le 22/10 au Marché des Antiquité du Grand Sablon (matinée)
  • Le 22/10 à la Place de la Monnaie (après-midi)

Nous sensibiliserons aux conditions de vie et de travail des ouvriers
(majoritairement des femmes) qui produisent des fleurs coupées dans
des pays comme le Kenya, l’Ouganda, la Colombie et l’Equateur sont
particulièrement précaires. Leurs droits humains et sociaux
internationalement reconnus sont régulièrement violés. Leurs salaires
ne leur permettent pas de vivre dignement ; leur droit de s’organiser
et négocier collectivement est loin d’être effectif, de même que leur
droit à la santé ou à la sécurité. De plus les pesticides utilisés
hautement toxiques sont manipulés sans protection adéquate provoquant
de nombreux et graves problèmes de santés chez les travailleurs.

Heureusement, des solutions existent ! Vous pouvez acheter des fleurs
de saison, produites localement et qui poussent dans le jardin ! Mais
une des solutions est également de produire ces fleurs de manière
équitable et dans les respects des droits humains et de
l’environnement. Des fermes floricoles, se mettent aux normes de
plusieurs certifications pour produire mieux et bien. Max Havelaar,
est le plus connu, mais il existe également, le FLP et le FFF.

Lien pour en savoir plus : www.flowers-for-human-rights.org

Pour plus d’information contacter :

Hindati Simpara, FIAN Belgium, +32(0)2-6408417, hindati.s@gmail.com

Clara Moeremans, NBV, + 32(0)02894 46 09,clara@bewustverbruiken.be

Fair Flowers for Human Rights est une campagne de FIAN Belgique et
Netwerk Bewust Verbruiken vzw avec le soutien financier de l’Union
Européenne et la Ville de Bruxelles.