Campagne de lettres : Positionnement de FIAN Belgium suite à l’accord politique sur la réforme de la PAC

Le 13 mai 2013, FIAN Belgium, la FUGEA, le MAP, Oxfam-Solidarité et le CNCD-11.11.11 avaient envoyé une lettre ouverte à Sabine Laruelle, Ministre des Classes moyennes, des PME, des Indépendants et de l’Agriculture, ainsi qu’à Carlo Di Antonio, Ministre wallon des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine, afin de les interpeller sur les enjeux d’un positionnement belge en faveur d’une réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) durable et cohérente.

A la suite de l’envoi de cette lettre ouverte, les sympathisants de FIAN Belgium ont été appelés à se mobiliser à leur tour au travers d’une campagne de lettres et de pétitions adressées aux deux ministres susmentionnés, et réclamant notamment une prise de position forte des responsables en faveur d’une mise en œuvre nationale et régionale cohérente et respectueuse des droits humains des citoyens tant du Nord que du Sud.

Le 26 juin dernier, un accord politique entre les trois institutions européennes (Conseil, Parlement et Commission) a été présenté en Commission agricole extraordinaire au Parlement européen à Bruxelles. FIAN Belgium et les autres associations de soutien aux organisations paysannes regrettent toutefois que l’issue de ces négociations fasse à nouveau la part belle au modèle agro-industriel dominant, au détriment de réels changements en faveur d’une agriculture paysanne et familiale durable.

Consulter la lettre de positionnement de la FUGEA ici :

PDF - 135 ko

Faisant suite à notre campagne de lettres et de pétitions, un nouveau courrier a été adressé à Mme Laruelle et M. Di Antonio le 28 juin 2013. Dans ce courrier, FIAN Belgium rappelle que, malgré l’accord politique en demi-teinte du 26 juin 2013 au sein des institutions européennes, ce dernier présente une grande flexibilité en termes de mise en œuvre et un nombre important de mesures optionnelles pour les États. En d’autres termes, le texte européen constitue autant d’opportunités de renforcer la PAC au niveau national belge, tel que décrit dans le positionnement des organisations de la société civile pour la mise en oeuvre de la réforme au niveau national et régional.

Consulter le courrier ici :

Word - 96.5 ko

Le 4 juillet 2013, une réponse de la Ministre Sabine Laruelle nous a été adressée. Vous pouvez consulter le document ici :

PDF - 912.2 ko

Les dernières signatures collectées dans le cadre de notre campagne de lettres ont été envoyées à M. Di Antonio le 8 juillet 2013. En cas de réaction éventuelle de sa part, nous ne manquerons pas de vous tenir informés.