Droit a l’alimentation au Benin

Etat des lieux de l’application de quelques directives volontaires de la FAO

Reconnu comme un véritable droit par les instruments internationaux dont notamment le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et culturels (PIDESC) ratifié par l’Etat béninois, le droit à l’alimentation ou « droit fondamental qu’à toute personne d’être à l’abri de la faim » entraîne des obligations spécifiques et contraignantes pour tous les Etats partie au PIDESC. Par ailleurs, les directives volontaires adoptées par les Etats membres de la FAO en 2004, tout en prescrivant des mesures de mise en œuvre du droit à l ́alimentation pour les Etats,
permettent dans le même temps d’apprécier le degré d’application de ce droit.

Le présent rapport apprécie l’application de quelques unes des directives volontaires retenues par les OSC béninoises à l’issue des travaux de l’atelier national tenu à Cotonou le 8 juillet 2008 sur la sécurité alimentaire. Ces directives concernent la politique agricole, la politique du commerce intérieur et le mécanisme de fixation des prix, la politique nationale pour l’emploi, la problématique du foncier et de l’environnement au Bénin et le cadre
juridique.
La présente étude vise à apprécier l’application de quelques directives volontaires sur le droit à l’alimentation au Bénin sur la base de l’outil de suivi (monitoring tool) développé par FIAN et la WHH, ainsi que sur la base des secteurs de politiques publiques considérés comme prioritaires lors du premier atelier national qui s’est tenu le 8 juillet 2008 à Cotonou.