Rapport CONCORD et Hands on the Land

Investing for development ?

Examining the impact of the EU’s investment regime on Food Security, the right to food and land governance

Bruxelles, le 16 septembre 2015 - Un nouveau rapport de CONCORD et l’alliance Hands on the Land, examine les impacts des politiques d’investissement de l’UE sur le droit à l’alimentation, la sécurité alimentaire et l’accès à la terre dans les pays en développement. Il démontre que les régimes de l’UE en matière d’investissement et de coopération au développement contrastent avec ses engagements d’une gouvernance des ressources naturelles basée sur les principes de droits humains.

Télécharger le rapport (en anglais)

Un glissement dans les politiques de coopération et d’investissement de l’UE provoque une responsabilité toujours croissante placée dans les mains du secteur privé pour soutenir le développement rural. En effet, les tendances récentes de l’agenda de développement pour la sécurité alimentaire favorise de facto un rôle plus fort des investissements de capitaux privés à large échelle, par rapport à l’investissement public en soutien des petits paysans et des marchés régionaux. En outre, le régime d’investissement de l’UE protège les droits des investisseurs privés par rapport aux espaces de régulation des gouvernements pour protéger le droit à l’alimentation des petits paysans.

En l’absence d’une reconnaissance que les petits producteurs de nourriture constituent le plus important "secteur privé" dans les pays en développement, les récentes stratégies de développement et de protection des investissements sont en totale contradiction avec son propre cadre politique pour la sécurité alimentaire (2010), qui vise à favoriser les modes de production durable à petite échelle comme moyen d’augmenter la sécurité alimentaire dans les pays en développement.

Plus d’info sur le site de CONCORD

Rapport réalisé avec le soutien financier de :