Rapport de Friends of the Earth

La souffrance réduite au silence en Sierra Leone

Le cas SOCFIN / Malen dans le rapport de Friends of The Earth

La chefferie Malen, dans le sud de la Sierra Leone, était un écosystème diversifié où les villageois de la communauté Malen pouvaient gagner leur vie grâce à l’agriculture, la chasse et la cueillette à petite échelle. Jusqu’à ce que la SOCFIN arrive en 2011 pour signer un contrat de bail avec le gouvernement de Sierra Leone afin d’utiliser les terres pour des plantations de palmiers à huile.


Deux autres contrats ont suivi et SOCFIN, une société agro-industrielle luxembourgeoise, française et belge, a pris le contrôle de 18,47 3 hectares sur les 27.000 hectares de terres de la chefferie. Bien que le chef suprême du royaume de Malen ait accepté de céder des terres au gouvernement, une grande partie des communautés de la région ont déclaré que cet accord était illégal. Les 32 000 personnes vivant dans 53 villages n’ont jamais été consultées et n’ont jamais donné leur "consentement libre, préalable et éclairé".

Lire l’extrait (en anglais) de l’article sur le cas SOCFIN / Malen dans le rapport "Do not Harm" de Friends of the earth.