Note politique de la Coalition contre la Faim : La politique belge de coopération est inefficace pour éradiquer la faim

A l’occasion de la mise en débat au Parlement fédéral de l’évaluation indépendante du Fonds Belge pour la Sécurité Alimentaire (FBSA) et de la politique belge pour l’agriculture et la sécurité alimentaire, la Coalition contre la Faim (CCF) a publié une note politique, présentée à la Commission des relations extérieures du Parlement Fédéral le 15 janvier 2020. Conclusion : il y a un grand manque d’intérêt et d’attention à la lutte contre la faim dans la politique de coopération de la Belgique.

La Belgique s’inscrit pleinement dans le « programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies : transformer notre monde » visant entre autres l’Objectif de Développement Durable 2 ; éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. Malgré cet engagement, depuis 2015, le nombre de femmes et d’hommes qui souffrent de faim et de malnutrition ne cesse d’augmenter, mettant déjà à mal la réalisation de cet objectif. Il ne s’agit plus seulement de faire plus, il faut également revoir les politiques contre la faim.

Notre constat est que la politique belge pour la lutte contre la faim s’avère inadéquate et inefficace.

La note politique de la CCF (dont FIAN est un membre actif) compile les recommandations principales pour une politique ambitieuse et à la hauteur des enjeux :

PDF - 938.1 ko