Déclaration sur les droits des paysan-ne-s

Retour sur la 3e session du groupe de travail

Vives discussions au Conseil des droits de l’homme sur les droits des paysan-ne-s pendant la troisième session du groupe de travail

Genève, 20 mai 2016 A l’issue des 3 jours de négociation du projet de Déclaration sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales, les représentants des paysans, peuples indigènes, pastoralistes, artisans pêcheurs et des ouvriers agricoles du monde entier ont présenté une Déclaration conjointe à l’issue de la troisième session du groupe de travail intergouvernemental à composition non-limitée.

Lire la Déclaration conjointe ici

Les représentants des mouvements sociaux de base représentant les paysan-ne-s et autres communautés rurales y recontextualisent la session en commençant par rappeler que : " Nous représentons les paysans, les peuples indigènes, les pastoralistes, les artisans pêcheurs et les ouvriers agricoles du monde entier, soit plusieurs millions de personnes vivant dans les zones rurales depuis La Via Campesina et sommes accompagnés par le CETIM et FIAN International et d’autres organisations de droits humains. Nous nous sommes engagés depuis de nombreuses années dans un esprit constructif dans ce processus de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales, depuis nos champs, nos pâturages, nos lieux de travail partout dans le monde, et ici à Genève. Nous saluons vivement le niveau de soutien constructif de la part de toutes les régions, tant de l’Amérique latine, de l’Afrique, de l’Asie que de l’Europe. Nous saluons en particulier la tâche importante accomplie par la Présidente-Rapporteuse, de manière aussi chaleureuse qu’efficace ainsi que participation importante et particulièrement positive des délégations de certains États membres des NU.
"

La qualité et la diversité de prises de parole et de participation des organisations de la société civile a par ailleurs été vivement salué tant par Nardi Elizabeth Suxo Iturry (ambassadrice de la Bolivie), présidente-rapporteuse, que par les délégués des États membres de l’ONU. En effet, la trentaine de représentants des paysan-ne-s, peuples indigènes, pastoralistes, artisans pêcheurs, ouvriers agricoles, ainsi que des autres organisations de la société civile alliées dont FIAN, ont substantiellement contribué à rendre visible et vivant la nécessité de reconnaître et renforcer les droits humains les plus fondamentaux, tels que le droit à la terre, le droit aux semences, le droit à la souveraineté alimentaire ou encore le droit des femmes rurales.

C’est aussi ce qui est souligné dans la déclaration conjointe : « Nous, représentants des paysans, des peuples indigènes, des pastoralistes, des artisans pêcheurs et des ouvriers agricoles, devrions être reconnus comme parties prenantes légitimes dans la coopération internationale portant sur l’alimentation et le développement rural, puisque nous constituons la majorité de la population subissant la faim et la malnutrition alors que nous contribuons dans une large mesure à nourrir le monde. Les 2 milliards de paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales possèdent des connaissances et une longue expérience des problèmes et ils ont leur propre vision. Nous comprenons les enjeux actuels du système alimentaire mondial et nous avons des idées de solution. Nous sommes capables de contribuer au processus de développement d’une manière efficace ».

En clôturant la session, la Présidente-Rapporteuse a rappelé les prochaines étapes de ce processus important et confirmé que, sur base des débats des sessions, un projet révisé de Déclaration serait proposé comme base de négociation de la quatrième session de négociation prévue dans le courant du premier semestre de 2017.

Sans paysans,
On ne mange pas.
Cultivons leurs droits !

L’ensemble des interventions et déclarations faites durant la session sont disponible sur le site officiel du HCDH 

Une analyse de la participation de la Belgique sera également partagée sur cette page