27 mars 2017

Une action flashmob perturbe l’accès au Forum pour le Futur de l’Agriculture

Une cinquantaine de personnes ont participé à un flashmob ce matin à 8h devant l’entrée du Forum pour le Futur de l’Agriculture, organisé par Syngenta et ELO, pour dénoncer les fausses solutions de l’agrochimie. Déguisés en abeilles ou en paysans, ils se sont étendus au sol devant l’entrée, forçant les participants du Forum à les enjamber. L’action s’est déroulé dans le calme et la bonne humeur. La police n’est pas intervenue.

"Cette première action est un succès, cela montre la mobilisation des citoyens et citoyennes. Rendez-vous aujourd’hui à 12h30 pour parler du vrai futur de l’agriculture : l’agroécologie", explique Astrid Bouchedor (FIAN Belgium)

Photos à télécharger.


Plus de cinquante organisations belges, européennes et internationales dénoncent1 le Forum pour le Futur de l’Agriculture (FFA), une opération de communication d’influence organisée par Syngenta, la plus grosse entreprise mondiale de pesticides, et ELO, le lobby des grands propriétaires fonciers européens. Un rassemblement sera notamment organisé devant le lieu du forum, qui se tient ce mardi 28 mars à Bruxelles.

Cette coalition d’organisations paysannes, de la société civile et de citoyen-ne-s s’oppose aux fausses solutions des multinationales de l’agrobusiness et affirme que les solutions pour un modèle agricole et alimentaire durable commencent par cesser de détruire les sols, la nature et les paysans. Or c’est exactement ce sur quoi les organisateurs de cette conférence ont construit leur succès économique.

#NoFutureforAgrobusiness


Lors de ce forum, ses organisateurs, Syngenta (multinationale chimique et agroalimentaire) et ELO (lobby des grands propriétaires fonciers européens) présenteront l’agriculture qui, selon eux, peut répondre aux défis alimentaires et environnementaux : une agriculture sous perfusion d’énergies fossiles, robotisée, stérilisée, uniformisée et, dans tous les cas, industrielle. Un désert verdâtre. Outre ses impacts catastrophiques sur les sols (donc la capacité future à produire), la santé humaine, la biodiversité dont nous dépendons en tant qu’êtres biologiques, cette agriculture vendue par les lobbies et les multinationales accélère l’endettement et la disparition des paysan-ne-s. C’est également ce qui ressort d’un récent rapport2 rédigé par des experts de l’ONU qui pointe directement la responsabilité des multinationales agrochimiques, dont Syngenta. Ce rapport démonte notamment le mythe entretenu par les organisateurs du FFA, selon lequel les pesticides seraient indispensables pour pouvoir "nourrir 9 milliards d’êtres humains en 2050". Selon les experts de ce rapport, l’agroécologie est seule à même de répondre aux défis alimentaires et environnementaux. 

Programme

Un rassemblement pacifique est organisé de 12h30 à 13h30 au Mont des Arts, à Bruxelles. Une action symbolique aura lieu. Des paysan-ne-s prendront la parole, ainsi qu’Olivier De Schutter, ancien rapporteur des Nations Unies pour le droit à l’alimentation. Un buffet paysan est également prévu. 

Voir l’appel complet et la liste des organisations signataires