Contribution de FIAN Belgium au colloque international - UCL 2017

Vers de nouveaux droits pour les paysan(ne)s

FIAN Belgium participait au colloque international à l’occasion de 50 années d’études du développement à l’UCL, intitulé "Le développement revisité" et a présenté une contribution sur la Déclaration des droits des paysan.ne.s

La question de la protection des paysans et autres petits producteurs d’aliments et du mode de production agroalimentaire qu’ils assurent est une question cruciale. L’enjeu est de porter cette question au Conseil des droits de l’Homme. Il s’agit aujourd’hui de reconnaître que la nécessité de mieux protéger les droits des paysan-ne-s est bien plus qu’une question économique. Il s’agit d’un enjeu de droits humains ! C’est une question de droits de l’Homme non seulement pour les communautés rurales concernées par la Déclaration mais aussi pour l’ensemble de l’humanité : si leurs conditions de travail deviennent intenables, qui produira notre nourriture demain ? Au-delà du droit des paysan-ne-s de continuer à produire et à vivre de leur travail, c’est le droit à une alimentation adéquate de chacun qui est en jeu.

D’un côté, le processus en cours de reconnaissance des « droits des paysan-ne-s et autres personnes travaillant dans les zones rurales » répond à la nécessité pour le droit international d’évoluer et de répondre aux évolutions et aux enjeux nouveaux de la société. D’un autre côté, il constitue une double innovation : (1) premièrement de par le degré d’implication des mouvements sociaux, et (3) deuxièmement, de par la nature des nouveaux droits qui sont en discussion. Ces innovations représentent une avancée nécessaire et importante, que la société civile et les citoyens se doivent d’encourager.

Télécharger la contribution complète ici :

PDF - 583.7 ko


Voir le programme complet du colloque :

PDF - 404 ko