Introduction

Le climat ne tourne plus rond ... et ce n’est pas bon pour notre agriculture

Le climat ne tourne plus rond … et ce n’est pas bon pour notre agriculture. Aujourd’hui, notre assiette est responsable du changement climatique, tout en étant aussi une partie de la solution grâce à des pratiques agricoles peu émissives de gaz à effet de serre, qui protègent et régénèrent les sols et la biodiversité.

Car notre système agricole est majoritairement dépendant des énergies fossiles et des intrants chimiques : il est coûteux, fragile et fortement émetteur de gaz à effet de serre. Certaines études estiment même que l’ensemble du système agro-industriel mondial représenterait entre 44 et 57% des émissions de GES [1] si l’on ajoute le transport, les déchets, la transformation, l’emballage, la déforestation liée à l’agriculture, etc. Un autre système agroalimentaire pourrait donc être un élément essentiel des solutions au changement climatique. L’agroécologie paysanne est dès lors une véritable solution pour freiner les émissions de gaz à effet de serre dues à l’agriculture et au système alimentaire. Alors que nos dirigeants saluent allègrement les multinationales et leurs fausses solutions, il est urgent de changer le cap de l’agriculture pour engager une véritable démarche positive pour le climat !

Cette volonté de lutter pour la justice climatique est partagée au sein du mouvement international pour la souveraineté alimentaire (notamment porté par la via campesina), mais face aux enjeux et à l’urgence, il nous a semblé nécessaire de renforcer notre compréhension collective de ces enjeux au niveau belge.

Ce nouveau numéro de BEET THE SYSTEM propose d’interroger les liens entre climat et agriculture. À travers des points de vue multiples actifs dans le mouvement pour la souveraineté alimentaire et sur les questions climatiques (académiques, paysan.ne.s, société civile) nous vous proposons d’explorer comment l’agriculture industrielle et l’agrobusiness sont responsables du changement climatique et surtout ce que nous pouvons faire.

(FOOD) SYSTEM CHANGE, NOT CLIMAT CHANGE !