Leider ist dieser Text nicht auf Deutsch verfügbar. Originaltext: fr
25. Februar 2022
Sécurité Sociale de l’Alimentation

Rencontre avec Bernard FRIOT

Revisionnez les interventions de l’atelier du 13 janvier

Le 13 janvier 2022, le CIEP du MOC, la CSC de Forest Uccle Saint-Gilles (Confédération des Syndicats Chrétiens), les Acteurs.rices des temps présents, Rencontre des Continents et FIAN Belgique ont eut le plaisir de recevoir Bernard Friot à Bruxelles pour échanger sur la sécurité sociale de l’alimentation (SSA).

Vous en avez peut-être déjà entendu parler ? En plus de défendre des idées comme « le salaire à vie », Bernard FRIOT est l’un des premiers à avoir réfléchi à la possibilité d’une Sécurité Sociale de l’Alimentation en France. Au sein du Réseau Salariat, il cherche à pousser le plus loin possible les potentialités de cette proposition, notamment en termes de collectivisation de l’alimentation.

Cette rencontre s’est déroulé en trois temps :

En guise d’introduction, Jonathan Peuch, chargé de recherche et de plaidoyer pour FIAN Belgique, introduit le concept de la SSAet les motifs qui poussent de plus en plus d’acteurs à s’y intéresser aujourd’hui. Il trace ensuite les contours du mouvement et la stratégie envisagée pour la mise en œuvre d’une SSA en Belgique.

Bernard Friot remet ensuite le concept de la SSA en perspective, pointant du doigt l’exacerbation de la pauvreté et des inégalités sociales, issues du contrôle excessif de la bourgeoisie et des entreprises capitalistes sur certains besoins de base (alimentation, logement, culture…). Pour lui, il s’agit de reprendre la main sur ces secteurs clés et d’en collectiviser une partie, afin d’en assurer le contrôle démocratique ; en se concentrant sur les aspects liés à la consommation, mais surtout, à la production. C’est précisément ce qu’est la sécurité sociale : une solide institution capable de garantir le contrôle démocratique de biens et services essentiels à la population, en se déployant à un niveau macroéconomique. Au passage, il aborde plusieurs concepts et principes clés de son raisonnement, comme les questions liées à la cotisation, aux conditions de travail, au conditionnement, le salaire à vie, ainsi que plusieurs limites potentielles de la proposition.

Finalement, Louise Lambert, spécialiste du fonctionnement et du financement de la Sécurité sociale en Belgique, passe en revue l’état actuel des branches de la sécurité sociale, l’histoire des attaques virulentes quelles subissent depuis leur création, les principes de la réforme de 2014, pour en arriver aux besoin de mettre en place une force politique conséquente. de renverser le narratif « défensif » pour aller vers une proposition sociale offensive et ambitieuse. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : de mettre en place d’une force politique conséquente porteuse d’une proposition sociale offensive et ambitieuse.