Désolé, cet article n’existe pas en français.
Mobilisation

13/09 : Action de solidarité pendant l’audience de l’affaire Huts à Gand

Les terres agricoles ne sont pas un jeu. Arrêtez la vente des terres agricoles publiques !

13 September 2022 10h00

Palais de Justice de Gand

Venez soutenir Annelies et Pieter et faire entendre votre voix contre l’accaparement des terres publiques agricoles !!

Le mardi 13 septembre 2022, les plaidoiries de l’affaire "Huts" se poursuivront. Grondrecht, Boerenforum, Climaxi, FIAN Belgium, Extinction Rebellion Ghent, Landbouwbrigades et plusieurs autres organisations appellent à venir au tribunal. Nous nous rassemblerons à partir de 10h00 devant la Cour d’appel (Koophandelsplein, Gand) pour protester contre la vente de terres agricoles publiques et pour montrer notre soutien à l’agriculteur et à sa femme qui ont intenté cette action.

Concept de l’action

Venez en tant que fermier avec un foulard rouge ou en tant que citoyen et jouez à deux jeux : Monopoly avec terre (par Te Duur) et Colons du coton (par Boerenforum). Slogan : "On ne joue pas avec les terres agricoles !!!".

De quoi s’agit-il ?

En 2016, le CPAS de Gand a vendu 450 hectares de terres agricoles en Zeeuws-Vlaanderen à une société luxembourgeoise appartenant à Fernand Huts, l’homme fort de Katoen Natie. Les 72 parcelles de terres agricoles ont été vendues en un seul lot, de sorte que les agriculteur.trice.s ordinaires n’ont eu aucune chance lors de la vente. En outre, Fernand Huts a payé un prix bien inférieur à la valeur que le CPAS aurait pu obtenir, surtout si tous les lots avaient été vendus séparément, ce qui implique une aide d’État cachée. La société de Huts a payé 17,5 millions pour le terrain, alors que selon une estimation officielle en 2016, il aurait valu environ 20 millions d’euros. Dans le marché d’aujourd’hui, ce serait même 22 millions. Ce qui représente plusieurs millions d’aides publiques.

Un couple d’agriculteurs a alors saisi la justice pour faire annuler la vente. Les agriculteurs n’ont pas eu raison en première instance, mais ont fait appel. La Cour d’appel a alors décidé de demander d’abord un avis à la Commission européenne sur l’existence d’une aide d’État cachée. Cet avis, qui jette de sérieux doutes sur la vente, sera discuté lors de l’audience du 13 septembre...

Que voulons-nous ?

Nous demandons que le conseil municipal de Gand mette fin à la vente de terres agricoles publiques et que le moratoire actuel sur la vente de terres agricoles publiques (qui expire fin 2022) soit prolongé de manière permanente.

Les terres agricoles publiques sont l’instrument idéal pour qu’un conseil municipal puisse promouvoir la transition vers un système agricole et alimentaire écologiquement et socialement responsable. Soutenir les agriculteurs locaux (débutants) et les agriculteurs qui souhaitent pratiquer une agriculture écologique dans leur difficile recherche de terres agricoles.

En même temps, il faut agir contre le changement climatique et la perte de la biodiversité. Il s’agit également de fournir aux couches moins aisées de la population gantoise des aliments sains et produits localement, une fonction que les terres publiques remplissent depuis des siècles. La ville ne devrait pas gâcher un tel potentiel par une vente unique.

Retour sur les actions du 30/8/22

Mardi 30/8, Boerenforum, FIAN et XR Gent ont organisé un petit coup de théâtre devant les bâtiments de Katoen Natie dans le port de Gand. Une dizaine de militants ont symboliquement investi un terrain industriel en friche et y ont semé du blé d’hiver.

Dans la soirée, Boerenforum, XR Gent, les Landbouwbrigades et FIAN ont participé à la parade de la moisson à Oostakker. Quelques courageux paysans sans terre ont tiré un wagon couvert avec Fernand Huts et un représentant du CPAS de Gand. Nous avons distribué 1000 flyers et en avons gardé quelques-uns pour le stand avec certains échevins de Gand et d’autres autorités locales. Espérons que le message adressé au conseil municipal de Gand soit passé.

Rendez-vous : mardi 13 septembre à 10 heures à la Cour d’appel, Koophandelsplein, 9000 Gand.

Oogsstoet Parade