Leider ist dieser Text nicht auf Deutsch verfügbar. Originaltext: fr

Actualité - L’évolution du cas Bajo Aguán au Honduras

Tout commence en 1992 quand la Loi de modernisation agricole est promulguée au Honduras pour développer et moderniser le secteur rural en le soumettant aux règles du marché. Depuis, on assiste à un phénomène d’accaparement de terres par l’agro-industrie et à une concentration de la propriété foncière.

Si bien qu’aujourd’hui, 1,6% des propriétaires détiennent 40% des terres cultivées. La terre n’est plus pour ceux qui la travaillent, comme le prévoyait la loi de réforme agraire de 1962, mais pour ceux qui peuvent l’acheter.

Prenez quelques minutes pour lire notre article:

PDF - 417.9 kB