Leider ist dieser Text nicht auf Deutsch verfügbar. Originaltext: fr
13. April 2012

Politique Agricole Commune : Le ResAP parodie le site officiel de la la Commission Européenne

17 avril 2012 - Dans le cadre de la Journée internationale des luttes paysannes (17 avril), le Réseau de soutien à l’agriculture paysanne (ResAP) célèbre à sa manière l’année « anniversaire » des 50 ans de la Politique Agricole Commune en parodiant le site de la Commission Européenne : rendez-vous sur http://www.50ansdepac.eu

Omissions Européennes

Aujourd’hui, le Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne a mis en ligne un nouveau site, http://www.50ansdepac.eu qui parodie celui mis en ligne par la Commission Européenne à l’occasion des 50 ans de la PAC : http://ec.europa.eu/agriculture/50-years-of-cap/index_fr.htm

Par cette action, le ResAP entend dénoncer le cadre actuel des réformes proposées par la Commission européenne pour répondre aux défis futurs de l’agriculture européenne. Ce site parodique ressemble à s’y méprendre au site officiel. On y retrouve un détournement du discours du Commissaire Européen à l’agriculture, Dacian Ciolos, mais aussi des témoignages d’agriculteurs et d’ONG qui formulent des propositions pour une véritable réforme de la PAC en faveur d’une agriculture paysanne et durable.

Pourquoi une nouvelle PAC ?

Après 50 ans de défense d’un modèle agro-exportateur et agro-business et quelques miettes données à l’agriculture paysanne… il est urgent de réorienter les aides PAC !

Alors que la crise financière et économique s’aggrave, que le chômage augmente fortement en Europe, que les problèmes environnementaux sont de plus en plus prégnants, la proposition de la Commission Européenne reste dans la logique des dernières réformes et ne répond pas correctement aux défis. Malgré quelques bonnes inflexions instrumentales, l’UE continue la même politique.

l’UE a perdu 20% de ses exploitations agricoles entre 2003 et 2010. Si l’on veut garder une agriculture paysanne en Europe et installer des jeunes, il faut que ce métier soit d’abord reconnu sur le plan économique, avec des prix agricoles justes et des perspectives de revenu.

Or le revenu agricole ne semble pas être un objectif clé de la proposition.

Nos priorités

  • Nourrir la population européenne, au lieu de prioriser importation/exportation,
  • Promouvoir des agricultures paysannes et durables partout en Europe, au lieu de favoriser la restructuration et l’industrialisation de la production
  • Réguler la production et les marchés, condition nécessaire à des prix agricoles justes et stables.

Téléchargez le positionnement "50 ans de PAC : nos propositions" en pdf:

PDF - 74.7 kB

Ou lisez la suite de nos propositions sur le site: http://www.50ansdepac.eu/spip.php?rubrique1

Contact: Florence Kroff: florence@fian.be