Helaas, dit artikel is nog niet in het Nederlands beschikbaar. Vindt u dit spijtig? Wij ook. Als u ons team van vrijwillige vertalers wilt versterken, aarzel dan niet om contact met ons op te nemen! Oorspronkelijke taal: fr
5 augustus 2019
Signez la pétition

Soutenez les expulsé·e·s contre Neumann Kaffee Gruppe (NKG) et le Gouvernement ougandais

Presque dix-huit ans après l’expulsion des personnes de leurs terres, le tribunal a finalement ordonné une médiation jusqu’au 28 août 2019. Nous vous demandons urgemment de soutenir les demandes des personnes expulsées réclamant la restitution intégrale de leurs terres et la compensation de tous les dommages et pertes.

En août 2001, l’armée ougandaise a expulsé de force les habitants de quatre villages du district de Mubende en Ouganda.

L’Ouganda Investment Authority (UIA) a loué la terre à Kaweri Coffee Plantation Ltd., une filiale à 100% de l’allemand Neumann Kaffee Gruppe (NKG). Les plantes, les maisons, les églises et une clinique médicale d’env. 4000 paysans et paysannes ont été détruits.

Bien qu’elle ait tout perdu, la communauté a continué de se battre pour obtenir la justice. L’affaire a été portée devant le tribunal en 2002. Mais personne n’a encore été indemnisé pour les pertes subies.

À présent, le tribunal a ordonné une médiation jusqu’au 28 août 2019. Le moment est enfin venu de mettre fin aux souffrances des personnes expulsées. Le gouvernement ougandais doit respecter ses obligations en matière des droits humains et le NKG doit participer de manière constructive dans le respect des droits humains.

Nous vous exhortons à soutenir les personnes expulsées qui réclament "la restitution de leurs terres et la compensation de tous les dommages et pertes".
La pétition sera remise au président Museveni de l’Ouganda et à M. Christian Neumann, directeur général de NKG, le 20 août 2019.

SIGNER LA PÉTITION ICI

Pour plus d’informations, veuillez contacter: hategekimana(at)fian.org
Pour les questions relatives aux médias, veuillez contacter: diaz(at)fian.org

Si vous voulez en savoir plus sur le cas, visitez les liens suivants:
- Court métrage documentaire:Coffee to Go