Helaas, dit artikel is nog niet in het Nederlands beschikbaar. Vindt u dit spijtig? Wij ook. Als u ons team van vrijwillige vertalers wilt versterken, aarzel dan niet om contact met ons op te nemen! Oorspronkelijke taal: fr

Stop aux abus de droits humains par les entreprises!

www.reclaimhumanrights.net

FIAN Belgium lance un nouvel outil d’interpellation politique, reclaimhumanrights.net, à l’occasion de la campagne pour le Traité contraignant avec d’autres organisations et syndicats. Nous exigeons du gouvernement belge qu’il fasse primer les droits humains et qu’il oblige les entreprises à les respecter !

Aujourd’hui, les multinationales étendent continuellement leur influence et pouvoir à travers le monde, alors que leurs activités entraînent pollution, exploitation des travailleurs, accaparement de terres, destruction, meurtres et autres abus de droits humains. Elles arrivent trop souvent à échapper aux lois, quand il y en a, laissant des milliers de victimes sans accès à la justice et à la réparation.

Il est donc grand temps de se doter d’un instrument international juridiquement contraignant pour réguler ces entreprises et les rendre responsables de leurs abus. Le Traité sur les entreprises transnationales en matière de droits humains, actuellement négocié aux Nations Unies, représente une réelle opportunité.

La prochaine session de négociation aura lieu à Genève du 15 au 19 octobre 2018. Il faut que ce Traité soit adopté au plus vite pour mettre fin aux abus des multinationales !

Comment ?

Le traité engagerait les Etats à :

  • Assurer la primauté des droits humains sur les intérêts économiques
  • Contraindre les entreprises transnationales (mais aussi à travers leurs fournisseurs, leurs sous-traitants et leurs filiales) à respecter les droits humains partout où elles opèrent et les tenir responsables en cas d’abus
  • Garantir l’accès à la justice pour les victimes.

Exigeons du gouvernement belge qu’il fasse primer les droits humains et qu’il oblige les entreprises à les respecter !

Des règles pour les entreprises,
des droits pour les gens !

Mobilisons-nous et interpellons directement le ministre des Affaires étrangères, M Didier Reynders, afin que la Belgique s’engage pour ce Traité international qui mettra un terme à l’impunité des multinationales !