Pour une agriculture respectueuse du climat et des paysans

Agriculteurs·ices et consommateurs·ices à la marche pour le climat du 2/12

26 novembre 2018 15h30

Avenue albert II

Rendez-vous dans le bloc « Syndicats et Mouvements Sociaux », à coté des tracteurs des organisations paysannes.

Les agriculteurs et agricultrices sont des victimes de premier plan des dérèglements climatiques, alors même qu’un nouveau système alimentaire pourrait être un élément essentiel des solutions au changement climatique. C’est pourquoi des agriculteurs·ices ainsi que des organisations alliées et des consommateurs·ices participeront à la marche pour le climat de ce 2 décembre.
Nous souhaitons dénoncer les fausses solutions (OGM, fermes-usines, biotechnologie, agrocarburants,...) et revendiquer une agriculture paysanne, seule à même d’avoir un effet positif sur le climat, l’environnement, la santé, l’emploi et l’alimentation.


Pourquoi ? L’agriculture a de nombreux liens avec le climat : si elle est à la fois responsable directement de 15 à 20 % des émissions de gaz à effet de serre, et à la fois directement impactée par les évolutions du climat, elle est aussi une partie de la solution grâce à des pratiques agricoles peu émissives de gaz à effet de serre.

En effet, notre système agricole est majoritairement dépendant des énergies fossiles et des intrants chimiques : il est coûteux, fragile et fortement émetteur de gaz à effet de serre. Certaines études estiment que l’ensemble du système agro-industriel mondial représenterait entre 44 et 57% des émissions de GES si l’on rajoute le transport des produits agroalimentaires, les déchets, la transformation, l’emballage, la déforestation liée à l’agriculture, etc.

Un nouveau système alimentaire pourrait être un élément essentiel des solutions au changement climatique. Mais il est également nécessaire de soutenir les agriculteurs face aux changements climatiques, afin de faire évoluer les pratiques. C’est la seule solution pour freiner les émissions de gaz à effet de serre dus à l’agriculture et à notre système alimentaire.