12 octobre 2023
Communiqué de presse

Victoire ! La Belgique soutient une résolution des Nations unies sur les droits des paysan·ne·s

Genève/Bruxelles, 12 octobre 2023 - Une large majorité d’États membres du Conseil des droits de l’homme des Nations unies (CDH), dont la Belgique, a franchi une étape historique en votant en faveur d’une résolution visant à poursuivre la mise en œuvre de la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysan·ne·s et des autres personnes travaillant dans les zones rurales (United Nations Declaration on the Rights of Peasants - UNDROP).

Cette décision capitale ouvre la voie à la création d’un groupe de travail des Nations unies chargé de la mise en œuvre effective de la Déclaration. Composé de cinq experts indépendants avec une représentation géographique équilibrée, ce groupe aura un mandat de trois ans.

Le vote final intervenu ce mercredi 11 octobre en soirée a reflété un effort mondial incessant pour promouvoir et défendre les droits des paysan·ne·s et des autres personnes travaillant en milieu rural. La résolution a reçu un soutien massif des États membres du Conseil des droits de l’homme, avec 38 votes en faveur, 2 contre et 7 abstentions.

Résultat du vote du Conseil des droits de l'homme (11 octobre 2023)

La résolution a notamment reçu un soutien de la part de la plupart des pays représentant tous les continents. Par leur vote, ils ont exprimé que l’UNDROP est un instrument clé pour protéger l’ensemble des droits humains des paysan·ne·s, qui font face à des discriminations spécifiques dans le cadre des crises multiples que nous traversons, et pour faire avancer certains droits spécifiques à la condition paysanne, tels que le droit à la terre, le droit aux semences, ou le droit à un niveau de vie digne.

Morgan Ody, coordinatrice générale de La Via Campesina, a exprimé sa gratitude à l’État plurinational de Bolivie pour le rôle de premier plan qu’il a joué dans l’adoption de cette résolution.

"En tant que mouvement paysan mondial, nous restons déterminés à travailler en étroite collaboration avec les États, les organes et mécanismes des Nations unies et la société civile afin de garantir un changement positif par la promotion et la protection de nos droits", a déclaré M. Morgan.

La création d’une procédure spéciale des Nations unies, sous la forme d’un groupe de travail des Nations unies, est une étape cruciale dans l’accroissement de la notoriété mondiale de la Déclaration. Ce groupe jouera un rôle déterminant pour faciliter la mise en œuvre de l’UNDROP, identifier et promouvoir les meilleures pratiques et les enseignements tirés, et favoriser la collaboration et le renforcement des capacités techniques dans la poursuite de ces objectifs.

"Nous félicitons la Belgique d’avoir voté en faveur de la résolution. Cela montre sa détermination à faire avancer les droits des paysan·ne·s tant en Belgique qu’à travers le monde », a déclaré Florence Kroff, coordinatrice de FIAN Belgique.

Pour rappel, la Belgique s’était abstenue lors du vote sur l’UNDROP, intervenu en 2018 à l’Assemblée générale des Nations unies. Par ce nouveau vote, la Belgique répare donc ce faux pas et s’engage résolument dans la mise en œuvre de la Déclaration.

JPEG - 131.7 ko
Action de soutien de FIAN Belgique en faveur de la Déclaration (avril 2017)

Pour plus d’informations :