Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et paysannes

Vote final

La semaine prochaine (27-28 septembre), la Belgique participe au vote de la version finale de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et paysannes. FIAN Belgium avec le MAP, la FUGEA, le Boerenforum et d’autres organisations de la société civile envoient un courrier au Ministre des Affaires étrangères afin que la Belgique vote OUI à ce texte primordial pour les droits des paysans et paysannes !

Télécharger le courrier :

PDF - 358.4 ko

La Belgique doit se positionner : seul un vote positif sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysan.ne.s lors de la 39ème session du Conseil des droits de l’homme permettra au gouvernement d’être cohérent avec ses engagements, les gouvernements régionaux et les enjeux actuels.

Tant le contexte international que les récentes évolutions des négociations, renforcent la pertinence d’un engagement univoque de la Belgique :

• Les derniers chiffres de la faim, publiés par la FAO cette semaine, confirment la nécessité impérieuse de protéger et renforcer les populations rurales qui restent (et de loin) les premières victimes de la faim. La faim ne fait que gagner du terrain : de 784 millions de personnes en situation de sous-alimentation chronique en 2015, nous sommes passés à 804 millions en 2016 et 821 millions en 2017 .

En Belgique, la situation de la paysannerie n’est pas non plus réjouissante. Depuis 1980, la Belgique a vu disparaître 68 % de ses fermes.

• Ce constat a poussé les Ministres régionaux wallon, René Collin, et flamand, Joke Schauvliege, à se positionner clairement en faveur de l’adoption de la Déclaration des droits des paysan.ne.s, demandant à l’État fédéral de soutenir ce texte.

• Au niveau des citoyen.ne.s, la pétition lancée en faveur de l’adoption de la Déclaration a récolté plus de 54.000 signatures et plus de 60 organisations belges de la société civile demandent depuis plusieurs années à la Belgique de promouvoir ce texte.

• Le nouveau texte de la Déclaration mis au vote le 27 septembre est le fruit de plus de 6 années de négociations au Conseil et intègre les positions des États de l’Union européenne, dont la Belgique ;

• Dans une récente résolution du Parlement européen (juillet 2018), celui-ci demande d’ailleurs explicitement aux États européens l’adoption de la Déclaration. Ce clair appel à un engagement des États européens pour protéger les droits des paysan.ne.s avait déjà été formulé par le Comité économique et social européen dans sa « Résolution à l’appui d’une Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales » le 27 février 2018.

• Au vu de ces constats et avancées récents, plusieurs États européens s’apprêtent à porter un vote positif à cette version finale qui sera ensuite adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies. L’argument sous-tendant les précédentes abstentions de la Belgique afin ne pas porter atteinte à une position européenne commune, n’est dès lors plus un frein à une prise de position nationale.

Mobilisons-nous pour demander à la Belgique de voter OUI la semaine prochaine !
Interpellez le Ministre des Affaires Étrangères sur les réseaux sociaux !
Signez la pétition !